Huile de carotte

J’adore l’huile. Sur le visage et sur le corps et c’est pour l’instant le seul moyen que j’ai trouvé pour que ma peau ne tiraille pas à longueur de temps. En ce moment j’utilise de l’huile de carotte que m’avait conseillée une amie pour aider la bonne mine printanière à arriver.

On a tous nos petits trucs et moi je ne supporte pas d’être pâlotte, c’est ma vanité. Je suis assez convaincue après quelques semaines d’utilisation.

Ici le lien pour celle que j’ai choisie, mais j’en ai aussi vu à Monoprix.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Assiette complète

J’adore les lentilles et elles sont très bonnes pour leur apport en fer. J’ai tiré un enseignement de mes grossesses anémiées et je sais désormais que l’idéal est d’associer les légumineuses aux céréales. Alors je me fais une assiette complète avec du bon riz et des bonnes lentilles et j’y rajoute une salade composée de fenouil et d’oranges. Un peu d’huile et de citron et je choisis à chaque bouchée : soit je mélange tout soit je pioche un peu.

Luna

Aujourd’hui je voulais vous parler du film que j’ai vu hier, jour de sa sortie. C’est Luna, un film d’Elsa Diringer avec Laëtitia Clément dans le rôle principal. J’en parle aujourd’hui, parce que c’est important pour un film d’être soutenu dans ses premiers jours de vie en salle, c’est un peu à ce moment que ça se joue.

Je n’aime pas beaucoup raconter les films parce que moi même j’aime bien y aller avec l’esprit libre et sans a priori. Alors je vais en dire le moins possible et on peut aussi dire que vous allez le voir et que vous revenez lire la suite après.

Je dirais que ce film est complexe, mais pas chiant ou prise de tête. Beau, mais pas cucul. J’y ai vu le portrait d’une femme en construction prise entre une loyauté liée à l’enfance et un futur qui lui paraît inaccessible parce qu’il lui faut à la fois renoncer à certaines choses et assumer un passé qui la hante et qu’elle voudrait dépasser.

L’univers des personnages n’est pas le mien, je me reconnais dans la volonté de présenter des personnages féminins tout en relief et profondeur.

Ce que j’ai aimé aussi, c’est qu’au-delà de l’histoire même, on retrouve la construction d’un drame classique. L’héroïne est tiraillée entre deux clans. Et peu importe son choix, il semble qu’elle est attirée vers des profondeurs tourmentées. C’est enfin une histoire d’amour assez juvénile et très touchante.

Si ce n’était pas clair, j’ai beaucoup aimé ce film et vous retrouverez ici la liste des cinémas où il est joué et la bande annonce.