Souffler un peu

Les vacances de la Toussaint commencent ce soir. Et elles s’annoncent chargées. On va célébrer le baptême (républicain) d’Arielle la semaine prochaine et il va y avoir beaucoup à faire et j’ai aussi envie de profiter des enfants, des amis et de la famille. Alors j’ai décidé de prendre ces deux semaines de vacances. Plus exactement, je ne publierai rien ici jusqu’à la rentrée, mais je vais quand même travailler un peu. Au moins pour préparer un bel article de rentrée consacré au premier anniversaire d’Arielle (1 an le 1er novembre !) et peut-être au baptême républicain.

J’ai toujours envie tout faire, mais j’essaie d’apprendre à en faire moins. Alors pour profiter bien de la vraie vie, je vais faire une semi-pause d’Internet. Je pense que je serai quand même pas mal sur Instagram 😉 !

À bientôt et peut-être qu’on se croisera au détour d’un escalier secret.

Sur les traces de Jack London

Avec César on avait repéré les affiches dans la rue. Dessus il y avait un fétiche qui ressemblait à celui de Tintin dans L’oreille cassée. Alors dimanche dernier on est parti en famille à la Vieille Charité à la recherche des fétiches.

Même si on a certainement battu le record de vitesse de la visite la plus rapide, on en a quand même bien profité et les enfants étaient ravis. De toute façon, en partant en famille, je savais bien que je ne pourrais pas prendre le temps de tout lire. C’est pas grave, j’avais entendu une émission sur Jack London et son périple il y a quelques semaines et je l’avais encore bien en tête.

L’installation était pas mal, car l’exposition se partageait entre quatre espaces donc à chaque fois ça laissait un peu la possibilité aux enfants de sauter et de courir et crier dans la cour avant de retourner dans l’ambiance tamisée des salles. Et l’exposition se terminait dans la chapelle dans laquelle je n’étais jamais rentrée, et la muséographie était plutôt chouette (sur la photo un aperçu).

J’adore toujours autant cet endroit qui est toujours très calme et tranquille, et j’étais content de le faire découvrir au reste de la famille.

Recherche et essai

J’en ai un peu marre de la crème que j’utilise. Et puis elle ne correspond pas à mes besoins actuels. Peut-être que ma peau a changé, ou que c’est le temps, en tout cas ça ne me va plus.

Alors j’ai décidé de commencer par essayer mes échantillons avant d’acheter une nouvelle crème. Pour l’instant, j’adore celle d’Erborian. Je vais continuer mes essais avant de me décider.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer