Vite fait

Manger un peu sur le pouce et sur un coin de table, au soleil, c’est parfois tout ce dont on a besoin pour puiser l’énergie nécessaire à continuer la journée pour aller jusqu’au week-end. 

Retour dans les cartons


Après deux semaines de vacances à peu près totales, c’est la reprise, et sur les chapeaux de roues avec dimanche en ligne de mire. 

Dimanche, nous déménageons à nouveau. Il y a maintenant huit mois nous traversions la France pour découvrir Marseille et cette fois nous traversons la rue por nous installer. 

Il faut croire qu’on s’y plait. C’est maintenant chez nous et nous étions contents de retrouver le soleil et la plage après les vacances en Bretagne et Normandie. Il s’agissait d’ailleurs de nos premières vacances depuis que nous sommes an Marseille et j’ai eu un poncement en réalisant que je ne rentrais pas à Paris, mais c’est une autre histoire. 

Et puis cet appart dans lequel nous nous installons est parfait. J’ai hâte de l’aménager et de me l’approprier. Ce mot n’est pas anodin car ce déménagement nous fait basculer du côté des propriétaires. C’était encore totalement inenvisageable il y a moins d’un an et c’est une réalité aujourd’hui avec des clés et tout. 

Je me dis que je suis maintenant vraiment adulte. Comme si trois enfants ne suffisaient pas ! 

Mais avant l’aménagement, ily a le déménagement. Retour aux cartons et au tri. Heureusement qu’on n’avait pas eu le temps de beaucoup amasser en quelques mois. 

Je suis un peu déprimée par cette phase, surtout parce que je sais que ça va être le bazar. Et puis il faudra tout ranger. Mais c’est pour la bonne cause. Et l’avantage de s’y prendre un peu au dernier moment, c’est que la galère est intense, mais ne dure pas longtemps. 

Et une fois qu’on sera dans notre nouveau chez nous, on aura le temps de tout déballer, même s’il est possible que je consacre la première semaine à tout ranger et organiser en profondeur. À suivre…