Sur le balcon

J’ai traîné sur le balcon. Les jambes au soleil, le visage à l’ombre. Le vent parfait pour ne pas avoir trop chaud. J’ai rêvassé des heures. Je me suis endormie aussi, plusieurs fois peut-être. J’ai écouté la vie de la résidence. La gardien qui passait. Les voix qui s’interpellaient dans un mélange de langues « Mañana ? Ça va ça va. » Et observé sur le balcon en fasse le couple de petit vieux qui faisait quelques chose qui ressemblait à du Tai-Chi. Un moment de ressourcement propice à l’inspiration. Un plaisir tout simple, gratuit et pourtant tellement luxueux : prendre le temps.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.