Rythme d’été

Mes journées et mes semaines ne se ressemblent pas et pourtant elles sont rythmées par quelques habitudes.D’abord, il y a tous les cours que je suis, au moins un par jour (sauf le week-end) : yoga, dance, barre à terre, Pilates ou stretching. Je me rends en général toujours à aux mêmes cours, sauf quand mon emploi du temps ou un imprévu m’oblige à faire autrement. Ça peut paraître beaucoup vu de l’extérieur, mais ça correspond vraiment à mon rythme et ça m’aide vraiment à la fois à pouvoir rester super concentrée sur mon travail le reste de la journée. Je reste sans problème assise quatre heure de suite à ne rien faire d’autre que travailler (à part peut-être une petite pause Instagram). Et puis cette pratique quotidienne me permet aussi d’apaiser la relation entre mon corps et mon esprit (j’avais évoqué le sujet ici).Et puis il y a le café où je vais presque tous les jours j’y reste parfois seulement une demi-heure et d’autres jours quatre heures. C’est mon autre point fixe. C’est un endroit où je me sens bien et qui est maintenant associé à une zone de travail et je n’ai jamais de mal à trouver la concentration.Quand les cours ont fini avant la fin du mois de juin, je me suis honnêtement demandé si j’allais réussir à travailler encore 10 jours sans ma dose habituelle d’exercice physique. Je n’ai pas pensé que j’allais grossir (et c’est une grande avancée pour moi) mais je craignais de ne pas trouver la concentration.Finalement ce repos m’a fait du bien. D’autant que la fin de l’année avait été assez intense et que j’avais fini le dernier week-end par un stage plutôt exigeant. J’ai super bien travaillé quand même. J’ai un peu plus marché et j’ai pris le temps de m’étirer longuement presque tous les jours. Ça c’était la première semaine. La deuxième semaine, j’avais envie de reprendre un peu d’activité alors je suis allée nager et j’ai fait parfois quelques exercice de barre à la maison et j’ai aussi fait quelques vidéos de ballet beautiful. Et je me suis encore beaucoup étiré.

C’est étrange parce que je redoutais un peu ce changement de rythme et je crois désormais qu’il est arrivé au bon moment.

Même si c’est une routine toute relative et changeante, j’étais en train de m’installer dans des habitudes et je commençais à m’y accrocher comme à un talisman. Je me disais que tout allait bien parce que j’avais mis ces habitudes en place. En fait je n’ai pas besoin d’elles pour aller aussi bien et je me suis sentie comme rafraîchie de faire un peu autrement. J’ai vu que je m’en sortais tout aussi bien. que j’arrivais à bien travailler, que je n’étais pas devenue énorme parce que j’avais fait moins de sport pendant deux semaines. En fait plutôt que de me fragiliser, ce changement de rythme m’a renforcée dans ma confiance en moi.Je vous rassure, je me suis réinscrite pour l’année prochaine. Et même si je vais profiter de ces mois d’été, je suis contente de savoir que ma routine m’attendra à la rentrée, et que si j’en ai envie je pourrai même en créer une nouvelle !

Nous sommes partis hier pour deux semaines et je vais prendre un semblant de vacances en ralentissant le rythme des publications par ici. Vous retrouverez trois articles par semaine jusqu’à la fin du mois d’août : lundi, mercredi et vendredi. Une fois n’est pas coutume, si un sujet vous intéresse et que vous voudriez qu’il soit abordé ici, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires ou par mail.Merci pour votre fidélité et à lundi !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.