Mes tatouages

Cet été je me suis fait un cinquième tatouage. une couronne toute simple de quelques centimètres sur le haut de mon bras gauche. Ça faisait quelques temps que je voulais le faire, je l’avais dessiné pendant le voyage de noces. Et puis j’ai enfin trouvé le temps et la bonne personne pour me le faire.

J’ai été surprise quand j’ai partagé sur Instagram parce que certaines personnes que je connais pourtant pensaient que c’était mon premier tatouage. C’est en réalité mon cinquième. Et ils ont tous une signification pour moi. Même si celle-ci m’est parfois apparue après coup. Je vais vous faire le tour du propriétaire.

Le premier que j’ai fait, c’est un tigre bleu, dans le bas du dos à gauche. Là où il a les poignées d’amour. Il fait un peu moins de dix centimètres et je l’ai fait il y a plus de dix ans, je dirais en 2006. Choisir un tigre bleu, c’était une façon de me dire que j’étais forte et d’assumer ma différence.

Mon deuxième c’était quelques années plus tard, en 2011, j’avais 25 ans. Ce sont trois petites étoiles minimalistes sur mon avant-bras gauche. Ils sont très discrets parce que j’avais demandé à ce qu’ils aient l’air dessiné au bic. Et ils se mélangent avec mes grains de beauté. Quand je les ai fait, je n’y attachais pas une signification particulière, j’aimais leur simplicité et le minimaliste. Et surtout c’était un moment de ma vie où je cherchais ce que je voulais faire, je laissais certaines portes se fermer avec soulagement et je commençais à avoir une idée plus précise de ce que je voulais. Mais aujourd’hui dans ces trois étoiles je vois mes trois enfants, comme ma constellation perso.

Mon troisième tatouage je l’ai fait en 2014 ou 2015 je ne sais plus bien. C’est un oeil porte-bonheur grec que j’ai fait sur mon avant bras droit. J’adore la Grèce qui est un pays très chez à mon coeur et sans être vraiment superstitieuse j’aimais l’idée d’avoir ce porte-bonheur toujours avec moi. Je l’ai fait après la naissance de Jasmin, j’avais fini d’allaiter. Je n’ai jamais fait secret que je n’avais pas forcément apprécié d’être enceinte et me faire tatouer à ce moment, c’était réaffirmer la propriété non partagée de mon corps.

Le quatrième tatouage est un coeur rouge sur mon annulaire droit. C’est ma bague de fiançailles. Je l’ai fait en 2018 à Gènes où Arnaud m’a demandé de l’épouser. La question qu’on m’a le plus posée concernant ce tatouage est de savoir si Arnaud aussi en a fait un. La réponse est non. D’abord parce que ce n’est pas son truc, ensuite ce n’est pas vraiment compatible avec son travail et enfin, c’est les filles qui ont une bague de fiançailles non ? (Vieux-jeu, je sais).

Enfin mon dernier tatouage est une petite couronne toute simple, inspirée de la couronne de Basquiat mais plus nette. Je crois que je voulais réaffirmer mon identité de Princesse Jeanne, malgré le mariage, les trois enfants, l’appartement d’adulte, etc.

Et vous, des tatouages ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.