Maryline

Il y a quelques semaines, par une suite de concours de circonstances, j’ai eu la chance d’aller voir le film de Guillaume Gallienne en avant-première. Il sort demain et je ne pourrai que conseiller chaleureusement d’y aller.

je n’aime pas en savoir trop sur les films avant d’y aller car j’aime avoir l’esprit vraiment ouvert pour en absorber le plus possible par moi-même, sans être influencée. Mais je dirai quand même que ce film suit une femme d’abord très jeune puis un peu moins et qu’on la voit évoluer dans son métier de comédienne.

C’est touchant, c’est drôle, c’est poignant, et surtout, c’est très très juste.

Après la projection, Guillaume Gallienne et l’actrice principale Adeline D’Hermy (de la Comédie Française), sont venus pour une discussion avec la salle. J’étais au premier rang car c’est toujours là que je m’assoie donc ils étaient presque sur mes genoux, c’était très étrange. Je n’ai posé aucune question, j’ai besoin de plus de temps pour me faire une opinion sur le film et savoir quoi en penser. Cependant j’ai écouté avec intérêt et surprise les questions des personnes présentes qui avaient l’air de se plier à l’exercice avec plaisir. Et les réponses qu’ont donné aussi bien le réalisateur que son actrice étaient très honnête, j’étais surprise.

Une honnêteté sur la façon de travailler, sur les enjeux, sur leurs opinions… Même si j’étais un peu frustrée que cette parole « officielle » intervienne trop tôt pour que mes propres opinions aient le temps de se dessiner, j’étais heureuse et je me sentais en quelques sortes privilégiée d’avoir pu avoir ces aperçus de l’intérieur d’un esprit si brillant.

Allez-y et on en parle après ok ?

César Cinéma 

Échappée solo au ciné lundi après-midi pour aller voir Le Concours de Claire Simon. Je renoue avec le plaisir d’aller voir des films en journée. J’en sors toujours aussi inspirée, même si ce documentaire sur le concours d’entrée à la Femis est loin de mes préoccupation quotidienne. C’est la magie du cinéma j’imagine.