Un petit bilan

Pour 2017, j’avais fait une liste de mes envies. Il ne s’agissait pas de bonnes résolutions, mais plutôt d’une ligne directrice. Il y a certaines choses que je n’ai pas réussi à faire : lire un livre en grec et fabriquer une banquette extérieure. Je voulais aussi qu’on fasse un petit voyage en amoureux, mais ça ne s’est pas fait. On avait projeté un voyage à Milan qu’on a annulé presque au dernier moment, pour de bonnes raisons. Parce que ce que je n’avais pas prévu ni même envisagé au premier janvier, c’est que nous avons acheté un appartement cette année. Et à partir de ce moment, il a fallu faire des choix.

Je ne regrette pas évidemment, mais c’est vrai que les vacances en amoureux m’ont un peu manquée. Les années précédentes, on avait toujours réussi à prendre au moins une semaine seulement à deux et ça avait permis un vrai repos en profondeur. De toute façon, Arielle était petite, je ne sais pas si je l’aurais laissée une semaine seule cet été. Mais un petit week-end aurait été le bienvenu. Heureusement que nous avons réussi à sortir le soir et à nous faire des petites excursions à la journée. Il faut devenir créatif !

Du côté des réussites, on a réussi à faire notre grand voyage en famille et même plusieurs, jamais plus de 10 jours, mais on beaucoup bougé. J’espère qu’on pourra continuer comme ça l’année prochaine, j’ai très envie d’emmener les enfants en Grèce !

J’ai fini d’écrire mon livre, c’était mon objectif numéro un, et j’en ai même commencé un autre. Je suis allée au concert voir Benjamin Biolay et même un peu au théâtre et au cinéma. J’ai pris soin de moi à la fois en prenant du temps pour moi et aussi en m’écoutant plus et en apprenant parfois à tout simplement m’arrêter. J’ai réussi malgré l’éloignement à passer du temps avec mes copines : on s’est vues, on s’est appelé et je me suis même fait de nouvelles copines.

Enfin, je crois que j’ai pris le temps de regarder mes enfants grandir. En tout cas si je me projette dans quelques années, je ne pense pas que j’aurais l’impression de n’en avoir pas profité. Le plus souvent j’essaie de ne pas travailler le mercredi. Comme ça je suis disponible pour eux et je n’ai pas la tête à quelque chose que je voudrais finir. Et de manière générale, j’essaie de me mettre à leur rythme la semaine pour qu’ils puissent manger tôt et se coucher tôt.

Pour finir, je voulais tenir une sorte de journal cette année et je m’y suis tenue. Pas tout le temps au quotidien, il m’arrivait de rattraper une semaine d’un coup. Il ne s’agit pas non plus d’un journal de type « chère Kitty », mais plus de listes quotidiennes où je note à la fois ce que je veux faire et ce que j’ai fait. J’ai d’ailleurs décidé de continuer l’année prochaine et même d’en prendre un plus grand pour pouvoir dessiner dedans. Parce que c’est un truc que j’ai recommencé à faire les dernières semaines et j’ai vraiment envie de continuer.

Le bilan du bilan serait que j’ai suivi cette ligne directrice sans m’y sentir enchaînée. Il y a certaines choses que je n’ai pas réussi à faire (sans vraiment essayer) et il y a des choses que j’ai faites que je n’aurais jamais imaginées. La vie est pleine de surprises, laissons-la faire.

Et pour 2018, j’ai un seul objectif : réussir à faire le grand écart !

 

EnregistrerEnregistrer

Nouvelle liste

Je l’ai déjà dit, je ne crois pas vraiment aux résolutions. Et plus le temps passe, plus je pense que chaque jour peut être un nouveau départ et une bonne occasion d’abandonner une mauvaise habitude ou d’en adopter une nouvelle bonne.

Et puis je n’ai pas vraiment envie de changer de personnalité. Je fais déjà du sport, je ne fume plus, je ne bois pas énormément et je mange plutôt équilibré alors je ne me sens pas vraiment concernée par les résolutions classiques.

En revanche, je crois totalement au pouvoir des listes. J’en ai fait plusieurs par le passé que ce soit pour préparer des événements ou pour me fixer des objectifs, et je trouve ça plutôt efficace.

Alors cette année, j’ai dressé la liste de mes envies. 10 petits ou moins petits trucs que j’ai envie de faire. Je crois que tout est à ma portée. Il y a un peu de tout dans cette liste. Mais je me rends compte que je suis au centre de tout, normal c’est ma liste en fait.

Mais je trouve que cette liste est finalement assez représentative de ce à quoi j’aspire de manière générale : prendre soin de moi aussi bien physiquement que moralement, m’accomplir au travers de duvets activités et vivre une vie familiale et de couple riche.

Donc en gros je veux tout : une belle vie bien entourée. Je pense qu’avoir établi cette courte liste devrait m’aider à savoir par quoi commencer et lancer quelques pistes pour que 2017 soit ma plus belle année.