Podcast poudré

J’écoute beaucoup de podcasts. Surtout quand je marche, mais aussi quand je bosse ou quand je fais des trucs à la maison, ou encore avant de me coucher le soir. Quand j’étais genre au collège je voulais faire de la radio alors j’imagine que c’est parce que je chéris ce possible que je n’ai jamais exploré que je suis aussi mordue aujourd’hui.

Mais le podcast, c’est vraiment une spécialité américaine encore. Les podcasts français en fait souvent ce sont des enregistrements d’émissions de radio. Je pourrais d’ailleurs faire une petite liste un de ces quatre de ceux que je préfère… bref, les podcasts en tant que tels commencent à arriver aussi en France et La Poudre est dans cette mouvance.

Poudré, pas fade ni effacé

J’avoue j’ai été mitigée quand j’ai d’abord appris quel était le concept. C’est un podcast féminin et féministe, rien de mal à ça évidemment. Moi-même je me pense comme féministe (rien de mal ni de honteux à vouloir que les hommes et les femmes aient les mêmes droits n’est-ce pas?). Mais je ne sais pas, j’avais peur que ça soit un podcast intello. Alors je l’ai telechargé, mais j’ai attendu un peu avant d’écouter. J’avais vraiment peur que ça ne me parle pas de ne pas m’y retrouver.

Alors oui quand même c’est un peu intello, enfin plutôt intelligent je dirai. Et puis j’avais bien décidé à un moment de ne lire que des femmes, alors je comprends parfaitement l’idée qu’une femme en invite d’autres. Je crois que ça ira encore pour quelques décennies quant à la place des hommes dans les médias, on n’a pas vraiment à s’inquiéter pour eux.

Bref que ce soit le dernier entretien avec Pénélope Bagieu que j’adore, ou celui avec Garance Doré ou avec Leïla Slimani, ils sont tous bien. J’ai appris beaucoup.

Mais vraiment je ne sais pas pourquoi c’est celui avec Pénélope Bagieu qui m’a vraiment marqué. Plusieurs choses qu’elle a dit ont vraiment raisonné en moi. Ce que j’ai préféré, c’est quand elle a dit que passé 20 ans, si tu n’aimes toujours pas les autres filles, c’est que tu  as un problème.  Je m’étais justement fait une réflexion similaire récemment et j’étais rassurée de voir qu’elle étais partagée.

J’aime beaucoup le ton de Lauren Bastide et la façon à la fois intime et professionnelle qu’elle a de mener ses entretiens. Alors je le recommande à tous. Oui, même aux mecs. Après tout il y a plein de filles qui écoutent des podcasts présentés par des hommes avec des hommes invités, je ne vois pas le problème…

Allez écouter et on en reparle après : c’est par làst

EnregistrerEnregistrer

2 réflexions au sujet de « Podcast poudré »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *