Les eaux mélées

Je fais une exception à mes lectures féminines pour des recherches sur un nouveau projet. Je vais me plonger dans Les eaux mêlées, de Roger Ikor, prix Goncourt 1955. Le livre est épuisé depuis des années, mais grâce à Internet je l’ai vite trouvé, et dans une version bien vintage.

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire