Arielle, 4 ans

4 ans aujourd’hui. Ma petite dernière qui grandit et grandit. Comment vous décrire Arielle ? Commencer par le très concret. Elle n’aime pas les carottes. Elle n’a jamais aimé. Depuis qu’elle est bébé, sous toutes ses formes, purée, bâtonnets, râpées ou vapeur. 

Arielle qui danse, danse, danse. Tout le temps. Qui veut qu’on la regarde danser. Arielle qui parle si bien et dont la pensée est si articulée. Arielle qui bouillonne  d’émotions et qui sait si bien les gérer, se repliant sur elle-même quand elle sent que ça va déborder. Arielle qui sait demander qu’on la laisse tranquille le temps qu’elle ait repris le dessus sur l’intensité qui l’habite. Arielle qui fait des blagues, qui cligne de l’œil d’un air entendu .

Arielle qui sait tout faire toute seule mais demande parfois de l’aide « je suis petite tu sais ». Arielle qui a les idées arrêtées et aimerait que le monde marche à son rythme mais qui entend quand on lui explique que ce n’est pas le cas. 

Arielle qui apprend tout comme ça, par absorption. Qui connaît l’alphabet depuis longtemps qui commence à écrire et lire seule. Un peu en cachette comme pour épargner ses parents qu’elle ne sent pas encore prêts. 

Arielle la princesse, Arielle qui adore les fantômes et les squelettes et qui pense qu’Halloween est SA fête. Arielle qui a toujours chaud. Arielle qui ne cède pas. 

Arielle qui trouve sa place partout. Arielle que tous les enfants saluent à la sortie de l’école « Salut Arielle ! Coucou Arielle ! Ça va Arielle ? » Arielle qui une fois la timidité initiale passée, une fois qu’elle a compris la dynamique du groupe s’y mêle et se met à discuter avec tous, peu importe leur âge. 

Arielle qui assume sa mauvaise humeur et veut que nous soyons tous au courant. Arielle la câline qui toujours veut le plus gros bisou du monde. Arielle et ses deux meilleures amies les éléphantes bleues qui la suivent depuis la naissance. 

Arielle notre petite chérie d’amour.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.