6 mois déjà


Je sais, ce cliché est vu et revu, n’empêche que le temps passe vite et que mon bébé a eu six mois lundi. Les jours autour de son moisiversaire ont été porteurs de beaucoup de changements. À l’occasion du déménagement nous avons échangé le berceau de naissance pour un lit qui va la suivre jusqu’à son lit de grande. La semaine dernière, on avait troqué le bandeau pour une poussette plus assise. On a aussi commencé l’adaptation chez la nounou mercredi. Et autre grande étape, on a complètement terminé l’allaitement/

Mais au milieu de ces bouleversements, des cartons et du bazar, Arielle reste égale à elle-même. Elle tourneboule, elle gazouille. Elle mange  à peu près tous les fruits et les légumes avec une préférence marquée pour la banane. Et puis elle a commencé à se tenir assise toute seule, comme ça l’air de rien.

Elle adore qu’on la tienne debout sur ses jambes. Ça doit être une vraie révolution de voir le monde d’en face et plus uniquement d’en bas. C’est un trait de personnalité très net chez elle : la curiosité. Quand elle rencontre quelqu’un pour la première fois, elle le dévisage. Quand elle arrive dans un nouvel endroit, elle fait le scanner en tournant lentement la tête comme pour se faire le détail de tout ce qui se trouve là, avec ses grands yeux bleus très fixes.

Manger, danser, rouler

C’est une petite câline qui adore déjà la musique et la danse : rien ne peut lui faire plus plaisir que de voir quelqu’un danser, à part peut-être être dans les bras de la personne qui danse.

Elle est très gracieuse et sourit spontanément quand on lui parle. J’adore voir son visage s’éclairer quand elle me voit et je fonds quand elle a la même réaction à la vue de son frère ou de sa sœur.

Ce qui est bien avec les bébés, c’est qu’ils font voir la vie en rose. Moi qui avais déjà un caractère assez philosophe, je me rends compte à quel point mes enfants m’ont permis de finir de me détacher de plein de trucs. Ça aurait pu aussi être l’inverse, évidemment. J’aurais pu me mettre à stresser sur l’avenir du monde et ce qui attend cette petite plus tard. Mais d’une part je préfère ne pas y penser, parce que ça ne sert pas à grand-chose. D’autre part, je me dis que le monde sera meilleur si nous élevons de bons enfants. Alors on s’y met maintenant et tous les jours. 😉

2 Comments

  1. Béapic

    La vie est jalonnée d’étapes, petites ou grandes, si nombreuses dans les premiers mois !
    Mais on évoque là, en passant, une grande étape pour la mère et pour la fille !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.